Les Todds tome 1 : l'étrange héritage de l'oncle Déprius

de Harald Tonollo

traduit de l'allemand par Isabelle Enderlein

Hachette jeunesse - 2014

Polly est née humaine dans une famille de sorciers : pas facile de manger ses spaghettis dans le noir quand les autres, nyctalopes, avalent leur salade de cloportes ! La famille hérite d'un manoir forcément lugubre à souhait, le père déménage son entreprise de pompes funèbres, et Polly doit changer d'école. Heureusement, elle se fait un nouvel ami, Hannibal, petit chien enchanté avide de caresses. Et elle rencontre Otto Busse, souffre-douleur de deux affreux jojos de sa classe. Le cœur sur la main et les idées folles, Polly mobilise ses frères et Hannibal pour rendre la paix à Otto.

Les Todds sont une famille Addams comme les autres, racontée avec humour et détails ragoutants par un narrateur externe observateur et de qualité. L'auteur suit une intrigue simple, même préoccupations humaines et versant (pas si) maléfique, tout en posant des jalons pour les tomes suivants. C'est facile à lire, absolument prenant pour les jeunes lecteurs de 10-11 ans.

J'ai été surprise par les dessins, un univers tout en angles pointus, qui correspond en fait assez aux descriptions. Une fois qu'on s'y habitue, il faut reconnaître qu'ils accompagnent avec une certaine force ces aventures un peu dingues destinées à se faire peur pour de rire. L'idée générale est de préférer les bizarres Todds aux fuyants humains (excepté Otto) : pari gagné, je prendrai bien un jus d'araignées avec mon yorkshire augmenté sous le bras ! Fantasia me fait quand même remarquer l'absence regrettable de chat noir.

IMG_8979