Le suivant sur la liste

de Manon Fargetton

Rageot Editeur – collection Thriller - 2014

Petit génie de l'informatique, Nathan a découvert un sombre secret dissimulé par la clinique des Cigognes, spécialisée dans la procréation médicalement assistée. Il est renversé, tué par une voiture avant de pouvoir se confier à quiconque. Il laisse cependant une courte liste de noms sur laquelle figurent des élèves de son collège. Ceux-ci n'ont aucun trait commun apparent, et devront pourtant s'unir, avec le cousin de Nathan, afin de découvrir ce que cache la clinique, et aussi pourquoi on les poursuit personnellement.

Manon Fargetton est la jeune auteure de Aussi libres qu'un rêve et de la trilogie June : la retrouver et continuer à mesurer son évolution était un plaisir.

Elle a choisi une forme syncopée, avec alternance de points de vue (mais même narrateur externe) et indication de l'heure pour un effet stressant. Le lecteur que je suis n'a pas forcément adopté ce rythme, et a suivi l'histoire, certes menée tambour battant, comme se déroulant au long cours. De ses quatre personnages vivants, l'auteure tire des types toutefois nuancés, assombris par des réalités scientifiques nauséabondes – nous les découvrons à la fin du tome. L'ensemble se tient avec vraisemblance, mais la révélation peut décevoir, déjà-vu de la littérature jeunesse.

Enfin, tout dépend de ce que l'on en fait, et sur ce point, Manon Fargetton a su préserver un suspens de qualité. J'ai apprécié également la finesse des propos : ce qui représente le Mal (la clinique, on le comprend assez vite) n'est pas contre-balancé par un Bien virginal, mais par une association secrète extrémiste, ambiguë. Restent quelques tics de langage jeune dont il était facile de se passer car ils n'approfondissent pas la psychologie des héros.

Sa brûlante actualité entre réseaux sociaux et manipulations génétiques fait de ce roman un premier tome qui convaincra le lecteur peu assidu !

IMG_8923