Une rencontre

de Princesse Camcam

Autrement jeunesse – collection Histoire sans paroles - 2013

coeur mini

Il est rare que je manque de mots pour parler d'un livre. Histoire sans paroles, Une rencontre m'a fait cet effet-là. C'est le deuxième titre de Princesse Camcam dans la collection, le deuxième où elle lie avec intensité l'enfant et l'animal. Mais alors que Mademoiselle Coton était drôle, Une rencontre se veut essentiellement émouvant. A un point qui transcende les âges, les temps, les lieux, pour atteindre la vie, tout simplement.

Par une rude nuit d'hiver enneigée, un renard erre dans la forêt. Il semble à la recherche de chaleur, d'un abri, et se rapproche du village. Des adultes le chassent. Penaud, il va se réfugier au fond d'un jardin, dans une serre. Un petit garçon le voit depuis sa maison. Sans hésiter une seconde, il prépare un panier de victuailles et l'apporte jusqu'à la serre. Il découvre alors une scène des plus attendrissantes et comprend que le renard était... une renarde ! Il repart discrètement, mais les animaux ne sont pas non plus avares de dons. Et l'histoire hypersensible se clôt d'un brin de féerie...

Les illustrations font tout : l'ambiance, l'angoisse, l'amour. Dans des tons bleutés pour évoquer la nuit et la neige, elles transforment les protagonistes en pointes de couleurs chaudes, des personnages aux expressions douces, comme étonnés de ce qui leur arrive. La technique des papiers découpés puis photographiés offre des jeux de perspectives et de lumières, garants d'une profondeur à tous les niveaux. L'impression donnée – à mon sens – pourrait être celle d'un film d'animation précieux, aussi vivant que délicat (il ne manquerait plus que la petite musique de fond).

Un sujet essentiel + un traitement talentueux et sincère = un album qui reste dans les cœurs. 

IMG_8709

IMG_8707

IMG_8706

IMG_8708