Le plus joli des rêves

de Nathalie Brisac

illustré par Rascal

Ecole des Loisirs – collection Mouche - 2013

Le plus joli des rêves est... une petite rêverie. Un conte à trois énigmes grâce auxquelles l'impalpable héros fait passer un message, synthèse de carpe diem de l'enfance perdue et de croyance en la liberté humaine. Le lieu, le temps et même les personnages (dessinés en gros plan ou bien sans tête) resteront anonymes. Peu importe, Mougueule le puissant, Gaston l'opprimé et Rosalie la sage ont valeur universelle, de même que ce « plus joli des rêves » qui sent la peau de bébé et dont le contenu s'invente. Devenu acteur ce rêve pousse Mougueule et Gaston dans leurs retranchements. Le premier se braque, le second hésite et a raison. Mais c'est à Rosalie que s'offrira finalement le rêve...

Si les petits (à partir de 7/8 ans) verront dans ce roman une jolie histoire douce, les adultes ne manqueront pas l'incitation à vivre le temps présent, à choisir des moments précieux. Et aussi à ne pas précipiter leurs propres enfants dans la suractivité aux effets pervers... Les illustrations singulières de Rascal, tendant à la silhouette ou a l'épure, au rendu indirect avec des effets de texture, figurent encore le rêve avec finesse en un mandala coloré. Ni début, ni fin, l'existence et l'imaginaire passent : à nous de les saisir.

IMG_8263