Mémoire en mi

de Florence Hinckel

Syros – collection Mini-Syros Soon – 2013

« Nous ne nous mélangeons pas aux domestiques. » La société futuriste dans laquelle évolue Juliette a quelque chose de profondément archaïque. C'est donc en cachette de sa mère que la petite fille joue avec la fille de sa nounou, la pétillante Justine. Quand sa mère découvre leur amitié, puis soupçonne la gouvernante de vol, elle renvoie son employée. Désormais seule, Juliette se console en visionnant la mémoire stockée de sa toute première enfance (un procédé commode quand on vit plusieurs centaines d'années).

Deux messages se distinguent de ce court roman : quelle que soit l'époque, les inégalités sociales demeurent, et quelle que soit l'époque, elles n'ont aucune légitimité car nous partageons tous la même humanité. Excepté le renvoi brutal de la domestique, il ne se passe pas grand chose dans ces quarante pages, et le final doux se laisse réfléchir plus qu'il ne choque.

Je ne sais pas pourquoi, et au risque de déranger l'auteure qui n'a certainement pas écrit en ce sens, je verrais bien le petit livre étudié en classe (CE2 ou CM1). Sans doute ses thématiques sur les constructions sociales, sur l'enfance... En tout cas, c'est un compliment ! :-)

IMG_8331