Sous l'eau qui dort

de N.M. Zimmermann

Ecole des Loisirs – collection Medium - 2013

Dentown, son lac, sa petite ville, sa forêt, ses sorcières. Elles sont trois – la mère, la tante, la fille, plus le chat noir -, arrivées il y a dix ans, exilées au fond des bois suite à un drame qu'on apprendra au fur et à mesure de la lecture. Depuis, des enfants se noient régulièrement dans le lac, et l'hystérie villageoise n'est pas loin quand les arbres commencent à s'effriter en matière noirâtre et quand les gens tombent malades (yeux sanglants, convulsions) les uns à la suite des autres. Au même moment, Claudia, beauté glacée, John, invisible frustré, et Gabriel, beau gars déchu, ont tous quelque chose à demander au maudit lac des souhaits. A leurs risques et périls, et ceux des autres.

Ce pourrait être un film, sous forme de short cuts, avec des plongées sur ces paysages qu'on devine superbes et impénétrables, tandis que la caméra garderait l'humain vu de haut, petit feu follet dépassé par son égoïsme et une magie noire dont les « sorcières » n'ont cherché qu'à se protéger. Ne pas accepter la différence, tel est le point de départ. Une différence chez les autres, c'est-à-dire les étrangers, ou bien juste chez soi – nos trois jeunes héros n'ont pu supporter leurs soit-disant défauts, et ont réveillé des forces endormies. Parfaitement angoissante, lancinante, l'histoire semble sous l'attente d'un événement décisif qui tarde, tarde, et nous surprendra quand même par sa violence.

N.M. Zimmermann, aidée d'un narrateur externe et d'une impeccable langue classique, développe un thriller tout en suggestions, un huis-clos sans concessions. Il serait presque question de châtiment divin si le monstre du lac, figure rêvée, n'apparaissait pas à un moment. Profondément désespérant quant à la nature humaine et sans effets de style, ce n'est pas ce beau roman qui va aider Fantasia à vouloir faire trempette (ne serait-ce que dans la baignoire). Last but not least, signalons que c'est une Française qui a imaginé cet austère folklore à l'ambiance anglo-saxonne.

mini coeursA lire aussi deux grands coups de cœur, et une même ambiance saumâtre :

- Le Mystère du lac de Robert McCammon

- Je suis ta nuit de Loïc le Borgne

IMG_8084