Le Réveil des créatures tome 1

de John et Carole E. Barrowman

traduit de l'américain par Raphaële Eschenbrenner

Albin Michel jeunesse – collection Wiz – 2013 

Emily et Matt sont jumeaux. Ils vivent à Londres avec leur mère, dont ils ont hérité le don du dessin. Et peut-être plus encore... les enfants sont capables de donner vie à leurs créations, et partant d'influencer leur environnement. Ce qui leur sera bien utile le jour où des inconnus commenceront à les poursuivre. Avec leur mère, ils se réfugient chez leur grand-père (qu'ils découvrent !), vieil homme riche vivant dans une abbaye sur une île. Ils apprennent alors qu'ils sont des Animare (qui « animent » leurs créations artistiques), que leur père faisait partie des Gardiens censés les protéger, mais qu'il a déçu et même effrayé leur mère en voulant faire partie d'une société secrète, Hollow Earth. Ses membres veulent libérer d'un soit-disant lieu magique toutes les créatures démoniaques imaginées par les Animare au fil des siècles...

Que d'action, que de mystère ! Les interactions entre les différents cercles secrets sont un peu complexes, mais le lecteur, via un narrateur externe dynamique, se raccroche aux deux jeunes héros et à leur nouvel ami Zach (un Gardien sourd et muet de leur âge, très doué en informatique). Ensemble, ils s'interrogent, s'amusent aussi comme des enfants qu'ils sont, et n'écoutent pas souvent la voix de la raison des adultes. Toutefois, ils parviendront courageusement à affronter les dangers les plus variés.

Des rappels du passé moyenâgeux de l'abbaye intriguent tout en donnant des pistes à décoder, et c'est essentiellement par ces intermèdes qu'on aperçoit enfin les monstres – ceux des enluminures des copistes – car ce sont les grands absents de ce premier tome avant tout d'exposition (malgré l'action constante) : Fantasia les attend de pied ferme ! Sur une trame fantastique classique, une série inventive à lire dès 11 ans. 

IMG_8034