Nano

de Dominique Forma

Syros jeunesse – collection Souris Noire – 2013 

Pour les vacances d'été, Nano reste à Paris avec sa mère, concierge d'un ensemble d'immeubles. Désoeuvré, il observe les allers et venues des habitants, et repère vite un SDF louche, un trafic de cartons en pleine nuit, une nouvelle voisine très sûre d'elle...

Bien que racontée par un jeune garçon censé être solitaire, l'histoire se compose de fréquents dialogues qui la dynamisent. : Nano ne cesse de téléphoner à son copain Smaïn, parti lui dans le sud de la France, et ils s'échangent des conseils plus ou moins avisés sur la situation que vit Nano. Du point de vue du lecteur, l'intrigue paraît d'abord simple (un trafic, il faut trouver le coupable), puis déroutante (peut-être parce que je n'ai pas foncé tête baissée sur la fausse piste comme Nano), et enfin (trop) évidente, presque à la façon d'une série télévisée où les policiers surgissent de nulle part.

Mais, dans le contexte original d'un Paris déserté et étouffant, au sein d'un unique ensemble clos d'habitations, bien rythmé avec ce qu'il faut de rebondissements et de temps de pauses, ce roman policier jeunesse initiera les jeunes lecteurs (à partir de 11 ans) aux classiques du genre tels que la collection Souris Noire les propose avec pertinence depuis des années.

IMG_7931