Chien pourri

De Colas Gutman

Illustré par Marc Boutavant

Ecole des Loisirs – collection Mouche – 2013 

smileys_coeur

Couvert de puces, Chien pourri sent la sardine et vit dans une poubelle. Son meilleur ami est Chaplapla, un chat dont la tête cabossée n’enlève rien à une intelligence mille fois plus aigüe que celle de Chien pourri. Ce dernier décide un jour de trouver des maîtres qui lui donneront affection et nourriture. Trop naïf, il tombe d’abord sur un homme qui veut le vendre à un fast-food crapuleux. Il s’échappe sans même se rendre compte du danger qu’il a couru, puis se fait attraper avec Chaplapla pour intégrer un « musée des horreurs ». Les idées du chat combinées à l’endurance de Chien pourri vont les sauver. Et notre héros de se rendre compte qu’on n’a pas vraiment besoin de maîtres quand on a un ami fidèle…

A morale classique, histoire rocambolesque : on n’en attendait pas moins du duo Colas Gutman/Marc Boutavant, qui mêle ici humour fantasque et émotions fortes. La situation de Chien pourri n’est pas drôle (elle pourrait d’ailleurs être celle d’un humain sans domicile fixe). On se moque de lui et on l’utilise, alors que son naturel affectueux et bêta l’invite à toujours voir le bien autour de lui. Par exemple, le dessin du chien avec sa pancarte autour du cou, bien que drôle, est aussi profondément cruel (voir la deuxième photographie)...

Le trafic d’animaux n’est encore pas un sujet léger, mais les illustrations dynamiques, souriantes de Marc Boutavant, les rebondissements aussi improbables qu’heureux ravigoteront les jeunes lecteurs. D'ailleurs, ils ne verront sans doute qu’un bon gros toutou et un chat tout bizarre pris dans des aventures : de quoi les faire rire, et Fantasia espère qu’ils réfléchiront ensuite un peu à des notions de responsabilité, de respect et de liberté... et de protection des animaux, notre grande bataille ! Un petit roman troublant à lire à plusieurs niveaux, dès 6/7 ans.

IMG_8009

IMG_8014

IMG_8013

IMG_8012