Un Papillon sur un chapeau

De Bruno Gibert

Autrement jeunesse – 2013                     

Une chenille devient papillon, s’envole dans les airs, et atterrit sur le chapeau d’une dame. Un entrepreneur, chapelier de son état, achète le chapeau avec le papillon et ramène le tout chez lui, loin, très loin. Malheureusement, le papillon s’échappe. Notre homme promet monts et merveilles à qui le retrouvera. Las, la nature ne se laisse pas facilement emprisonner. L’entrepreneur décide alors de découper dans du tissu des papillons décoratifs…

C’est un rébus, plutôt court et évident, mais qui amuse bien et remue les méninges dès 4/5 ans. Remplaçant le plus souvent un nom, mais aussi des verbes, et même carrément des actions entières, les images aux couleurs et aux traits francs, à l’effet un peu ancien et souvent étonnant, se découpent sur les fonds blancs. Nous sommes visiblement au début du XXème siècle, en pleine expansion industrielle, et l'époque est à l'invention : développement de la mode, nouveaux procédés de reproduction… c’est tout un monde que suggère Bruno Gibert, et dont il se moque un peu. J’ai aimé le côté léger et insaisissable du papillon, apprivoisé judicieusement par un vagabond, et dont on n’obtiendra jamais qu’un pâle substitut. Un joli album à plusieurs niveaux de lecture... Et au cas où, vous avez les réponses aux rébus sur les pages de garde  - je dis ça surtout pour les adultes, les enfants sont suffisamment joueurs ;-).

 

IMG_7705

IMG_7706

IMG_7707

IMG_7708

logoalbums2

 

 

 

 

 

14/20