Non !

De Marta Altès

Circonflexe – 2013

Un adorable chien fauve, bien en chair sur ses petites pattes, nous raconte que ses maîtres l'adorent : ils l'appellent tout le temps. Il range les journaux : non ! Il se fait beau dans la boue : non ! Il grimpe sur les lits pour les réchauffer : non ! Décidément, notre héros est un excellent animal de compagnie, très sollicité ! Il lui reste quand même une petite interrogation à propos de l'autre nom gravé sur son collier...

En suivant les pensées d'un gentil canidé, l'idée maligne est de montrer aux jeunes lecteurs qu'une même situation peut être vécue différemment. Consciences humaine et animale ne sont évidemment pas semblables et l'exemple est adorable, mais on peut extrapoler largement sur la communication en général.

Pourtant peu amatrice de grignoteurs d'os, Fantasia tient à faire remarquer la noblesse de cœur du fidèle toutou de compagnie : toujours heureux, toujours joyeux, jamais il n'imagine qu'on puisse ne pas vouloir de lui. Si c'est pas de l'amour, ça !

Crayons de couleurs et aquarelle enfantins (méfions-nous, c'est plus travaillé que cela n'en a l'air), fonds blancs et texte succinct mais expressif : Non ! s'adresse directement à nos émotions. La naïveté des illustrations accentue d'ailleurs le côté bonhomme, innocent du personnage principal aux mimiques furieusement humaines. 

A noter la coquetterie de la typographie, et la jolie boucle du « o » de « non ». La lettre va s'accumuler de page en page, et, au fur et à mesure que l'énervement croît chez les maîtres, on passe d'un simple « Non ! », à un tonitruant « Noooooooooon ! ». Ceci, bien sûr, n'alerte pas du tout notre héros : au contraire, il est transporté d'aise qu'on crie son petit nom. Un chat ne s'y serait jamais laissé prendre, pfff !

IMG_7701

IMG_7702

IMG_7703

IMG_7704

 

logoalbums2

 

 

 

 

 

8/20