Time Riders tome 2 : le jour du prédateur

de Alex Scarrow

traduit de l'anglais par Aude Lemoine

Nathan – janvier 2012

Suite à l'explosion de leur base, Maddy, Sal et Liam ont réussi à revenir à un équilibre et continuent à surveiller le déroulement de l'Histoire. Un petit hoquet se produit... Maddy comprend que le jeune homme à l'origine même des voyages dans le temps a été assassiné avant qu'il n'ait le temps de les inventer. Liam, accompagné d'une nouvelle unité de soutien (la jolie Becks, qui a pris le cerveau de Bob), part en 2015 empêcher le crime. La mission ne se passe pas comme prévu et il est alors envoyé, avec tout un groupe de jeunes gens, au Crétacé supérieur... Ils doivent faire face à des hominidés reptiliens – une impasse de l'évolution qui ne serait pas parvenue jusqu'à nous... - tout en essayant d'envoyer un message à Maddy et Sal dans le futur.

Je craignais l'effet second tome de cette série qui fonctionne sur un même principe archi-rebattu, les voyages dans le temps. Et bien non, Alex Scarrow nous surprend agréablement en menant deux histoires en parallèle, aussi tortueuses et intrigantes l’une que l’autre. La première avec Liam revisite complètement l’origine de l’homme de manière assez crédible, la deuxième avec Maddy et Sal propose un éclairage croustillant sur les agences secrètes américaines. Si les personnages restent encore une fois trop schématiques à mon goût, l’ « unité de soutien », un androïde, fait elle preuve de presque davantage de psychologie évolutive ! J’ai cependant moins goûté l’humour que sa figure est censée générer : l’impassible Bob du premier tome n’avait pas ce potentiel amoureux un peu énervant. L’introduction de nouvelles et mystérieuses agences dans le temps différente de celle de nos héros laisse présager d’autres tomes qui continueront à développer théorie du complot en même temps que sauts temporels. Et c’est franchement pas mal du tout.

IMG_7050