Un Eté en roulotte

de Gilles Fresse

Illustrations de Yann Hamonic

Rageot – mai 2012

Cette année, le père de Jules a décidé pour les grandes vacances d'un voyage en roulotte emmenée par un tracteur. Il est bien le seul à se réjouir de cette expérience exotique à travers la France. Surtout que cela commence mal : en voulant prendre un raccourci à travers la forêt, il embourbe la roulotte dans un ruisseau. Pendant qu'il part chercher de l'aide au village le plus proche, Jules, sa mère, sa grande sœur Clara et le bébé Marie sont sauvés par un mystérieux inconnu, qui se révélera un tout jeune homme échappé de l'asile psychiatrique, complètement inoffensif mais traumatisé par la disparition de ses parents agriculteurs. Dès lors, il va suivre le tracteur et notre petite famille. La route s'arrête à un chaleureux camping à la ferme. Une solution est trouvée pour le doux fou, et toute la famille peut enfin se reposer.

Ce roman supposé bon enfant prend vite des accents étonnants : la poulette russe pour choisir les vacances, le sympathique handicapé mental, le presque accident de chemin de fer, l'explosion du tracteur... Disons qu'on n'aurait pas forcément attendu de tels événements dans de petites aventures familiales. Ils leur apportent un peu de piquant, à l'instar de la voix du narrateur Jules. Le petit garçon nous raconte avec un humour pince-sans-rire – au-delà de son âge mais qui passe pourtant très bien – son été pas comme les autres. Les émotions sont simples et sans problèmes, tout finit dans la bonne humeur : à la fois calibré et original dans certains de ses choix, Un Eté en roulotte se révèle surprenant.

 

 

eté roulotte

 

IMG_6944

Vous n'avez quand même pas cru que j'allais mettre une patte dans une roulotte, j'espère ?