Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Les riches heures de Fantasia
20 juin 2012

Madame Pamplemousse et le café à remonter le temps - Rupert Kingfisher

Madame Pamplemousse et le café à remonter le temps

de Rupert Kingfisher

traduit de l'anglais par Valérie Le Plouhinec

illustré par Susan Hellard

Albin Michel - collection Witty - avril 2012

Vous rappelez-vous la gentille Madeleine, l'énigmatique Madame Pamplemousse et le chat blanc Camembert ? Balayant d'un revers de leurs doigts de fées cuisinières le restaurant de l'oncle de Madeleine, ils avaient enchanté les papilles des Parisiens dans le précédent tome. Mais aujourd'hui, le Président de la république, représenté par une machiavélique Mademoiselle Fondue, est bien décidé à réprimer toute nouvelle fantaisie. Pour échapper à leur poursuite, Madeleine va rejoindre Madame Pamplemousse et Camembert dans... le passé, grâce à une machine à café inventée par Monsieur Moutarde (un ami de Madame Pamplemousse) et qui fait remonter dans le temps. Madeleine débarque au temps des dinosaures, rejoint ses comparses, et rebondit avec eux dans deux trois univers historiques tout aussi dangereux afin de rassembler quelques ingrédients farfelus. C'est ensuite le moment de revenir au XXIème siècle, et de contre-attaquer en enfumant littéralement Paris de bonheur...

Ca virevolte, ça invente, ça danse dans ce petit roman fou toujours basé sur le même principe : la joie de vivre ne se comprend que dans la liberté – et il y aura toujours un méchant dans le coin pour vouloir vous l'enlever. Le ton alerte et bonhomme plaît inévitablement au jeune lecteur, par ailleurs pris complètement au sérieux de par l'inventivité de qualité que déploie l'auteur. J'ai énormément apprécié que Rupert Kingfisher n'entame pas un catalogue de sauts à travers les époques, mais brise assez vite son joujou, le fameux Générateur Papillaire de Déjà-Vu Spatiotemporel. Madeleine revient donc dans le cruel monde réel avec ses amis, et c'est alors que Madame Pamplemousse dévoile enfin une facette de sa mystérieuse personnalité, en faisant presque montre d'un brin de complicité, voire d'humour. Quant à Camembert, il gagne dans ce tome quelques galons non pas de cuisinier, mais d'aventurier et se place désormais à égalité avec les deux héroïnes – il ne lui manque plus que la parole. Evitant gracieusement l'effet de redite tout en suivant son idée de départ, accompagné de gravures elles aussi presque sautillantes, ce second tome des aventures culinaires magiques de Madeleine permet à la petite fille de faire un nouveau pas dans son éducation de talent. Quoique Fantasia doute que l'élève Madeleine dépasse un jour le maître Camembert :-)

IMG_6793

Une voix atypique qui se confirme, à lire dès 8-9 ans !

Publicité
Publicité
Commentaires
L
Le premier etait rigolot!
F
ça donne très envie, je note!!
R
Flute il faut que je lise le 1er !
Les riches heures de Fantasia
Publicité
Les riches heures de Fantasia
Publicité