La Couleur du secret (L’Oracle du vent, tome 1) 

De Xavier Müller 

Gulf Stream – mars 2012 

Jo a un don, dont elle ne parle à presque personne car il la ferait passer pour un monstre : elle voit littéralement les vents, sous formes de traces vertes dans le ciel. Mieux, elle a des flashs qui lui permettent de ressentir le futur, et par exemple l’évolution d’un phénomène climatique. Sa rencontre avec le gentil Christophe Anthoine, météorologue de son état, ne pouvait qu’aboutir à une collaboration. En effet, la région maritime où habite la jeune fille est victime de courants d’air glacials qui provoquent des « trombes », sortes de mini-tornades très dangereuses. Ensemble, ils vont mener une enquête, ce qui distrait agréablement Jo de ses problèmes personnels, et de sa quête envers ses parents, scientifiques disparus en mer. 

Déjà, il y a l’objet, soigné, avec une couverture en fort cartonnage et une jolie bande illustrée qui file en haut de la page, tout le long du roman. Gulf Stream a vraiment réussi sa collection de petits romans pour 10-12 ans. Ensuite, il y a évidemment l’histoire, écrite avec simplicité, intelligente sans être rasante, et qui mixe avec bonheur le cocktail détonant du fantastique, du scientifique et de l’intime. Le lecteur adopte très vite la narratrice Jo, solitaire, un peu fragile. A partir du moment où Christophe Anthoine lui montre que ses capacités extraordinaires peuvent avoir une utilité, elle prend confiance en elle, ce qui retentit sur sa recherche de sa famille : elle ose tourner une page, se donner un avenir plus riant avec la tante qui l’a adoptée. On devine toutefois que le sujet de son sauvetage en mer (elle était seule sur le bateau, enveloppée dans son couffin, quand ses parents ont disparu) reviendra dans un prochain tome. En attendant, l’évolution psychologique de la jeune héroïne se fait avec naturel, dans le fil d’une intrigue remplie de suspense avec les fameuses trombes marines… D’où viennent ces tornades ? S’agit-il d’un phénomène explicable ou d’une entité extra-terrestre ? Y a-t-il un rapport direct avec Jo et ses visions ? Une multitude de questions se posent, et il est évident que Fantasia, armée d’un bon parapluie, suivra les aventures de Jo (trilogie à prévoir). A partir de 10 ans et sans limite d’âge pour qui veut passer un moment de lecture sympathique, bon enfant et prenant à la fois.

IMG_6689