Le ciel est partout

de Jandy Nelson

traduit de l'américain par Nathalie Peronny

Gallimard jeunesse – collection Scripto – mai 2010

C'est un histoire poignante que nous propose Jandy Nelson. Un roman qui nous amène à repenser notre rapport avec la mort. Comment parvenir à faire son deuil? Comment s'autoriser à vivre, à se sentir heureux, à aimer après la disparition d'un être cher? C'est tout en finesse que ce thème est abordé. On découvre Lennie, jeune adolescente orpheline qui après la mort fulgurante de sa sœur doit continuer d'exister. Une perte certes dévastatrice mais qui l'obligera grâce au soutien et à l'amour de sa grand-mère et de son oncle, à repenser sa vie autrement.

Pas de mélodrame dans ce roman, seulement une peinture fidèle de la douleur dans ce qu'elle a de plus extrême. Lennie s'accroche au souvenir de sa sœur, et en se rapprochant de Toby, l'ex-petit-ami, elle croit la retenir voire la faire revivre. Une relation ambigüe s'installe, où l'âme de la sœur est omniprésente créant un triangle amoureux. Cependant Lennie doit réussir à vivre sa propre histoire d'amour, elle doit parvenir à délaisser le fantôme de sa sœur qu'elle tente de maintenir au travers de Toby. Parfois faire son deuil implique de devoir « perdre » la personne une deuxième fois, il faut alors tout abandonner pour renaître différemment sans elle mais toujours avec elle.

Un hymne à la vie avec comme fond thématique la musique, la découverte de l'amour et la mise en lumière des petits bonheurs qui ponctuent notre quotidien. Bref un roman qui nous initie et qui nous entraîne vers la résurgence de nos sensations. On ressort de cette lecture, éprouvée par tant d'émotions mais prêt à jouir de chaque instant ou de chaque composant de notre existence. Ainsi la mort n'est pas évoquée pour adhérer avec l'un des grands thèmes accrocheurs de la littérature ado, non elle est là pour nous guider ou nous confier un enseignement. Il ne s'agit pas d'une ambiance morbide, d'un fait stérile mais au contraire on accompagne Lennie sur son chemin initiatique de la vie au côté de la mort.

Un ouvrage qui emploie un ton juste et sincère. Un message d'espoir, une leçon en plein ciel...

ciel partout

 

Adèle Perran (LP Bibliothèques - IUT Paris Descartes)

 Fantasia à l'Université