L’ours et le chat sauvage

Komako Sakaï et Kazumi Yomoto

École des Loisirs – 2009

14,50 euros

L’ours est vraiment malheureux : son meilleur ami, le petit oiseau, est mort. Il lui fabrique le plus joli cercueil qui soit et décide de conserver le petit corps avec lui car il ne peut pas s’en séparer. Il se remémore la sagesse de son ami et son amour de la vie : « C’est aujourd’hui mon jour préféré. Je l’aime plus qu’hier et plus que demain ».

Aucun des animaux de la forêt ne comprend la douleur de l’ours, ni ne sait comment le consoler. Ce dernier fini alors par ne plus sortir de chez lui et reste seul avec son chagrin... Jusqu’au jour où, lors d’une promenade dans la forêt baignée de soleil, il rencontre le chat sauvage. Celui-ci est le premier à comprendre sa peine et à trouver les mots justes. C’est un chat violoniste : avec sa musique, il donne à l’ours le courage de se souvenir de tous les moments, bons ou mauvais, vécus avec le petit oiseau, le courage de faire son deuil et d’enterrer son ami. C’est le début d’une belle amitié entre l’ours et le chat sauvage.

Les illustrations sont très justes, en noir et blanc tout au long de l’histoire, excepté à la fin, lorsque l’espoir apaise l’esprit de l’ours et qu’il reprend goût à l’existence: les pages se teintent alors de rose.

Kazumi Yumoto et Komako Sakaï sont deux auteures et illustratrices japonaises et ont déjà publié plusieurs albums pour la jeunesse, dont plusieurs ont été traduits en français.

Un joli livre très touchant sur la mort et le deuil. L’enfant trouvera là non pas l’explication au grand mystère du décès, mais plutôt un réconfort suite à la perte d’un être cher. L’histoire permet de comprendre que la mort n’empêche pas le souvenir de perdurer. L’enfant pourra le comprendre et l’apprécier à partir de 5 ans.

ours chat

effet gravure... et hop, on retombe dans la délicate enfance !

 

Hélène Zerkaoui (LP Bibliothèques - IUT Paris Descartes)

 Fantasia à l'Université