Le Livre le plus génial que j’ai jamais lu…

De Christian Voltz

Pastel – collection Off – janvier 2012

 

Un petit bonhomme à haut chapeau, qui ne connaît pas Christian Voltz, s’apprête à ouvrir l’album. Il en espère beaucoup, mais attention, c’est un lecteur critique. Vraisemblance, finition des images, fautes d’orthographe dans le texte : il ne laissera rien passer au malheureux auteur.

On connaît le coup du personnage qui s’adresse directement à son créateur, et que celui-ci mouche d’une façon ou d’une autre. Christian Voltz réussit complètement l’exercice, lui apportant sa touche personnelle en un degré de moquerie rare ! Son histoire de petite fille pirate qui mange du saucisson de queue de chat ne tient effectivement pas la route, et elle ne prendra sa signification que dans un chassé-croisé avec les deux niveaux de lecture. Sinon, nous retrouvons l’habituelle créativité à partir de petits riens de Voltz, une formule désormais bien rôdée mais toujours épatante.

A lire pour rire, et, pourquoi pas, en guise de carte de visite de l’artiste. Le Livre le plus génial que j’ai jamais lu… est représentatif à la fois de ses techniques d’illustration et de son humour férocement intelligent.

IMG_6426

IMG_6436

IMG_6438

IMG_6439

IMG_6446

Fantasia a été absolument révulsée par cette idée de saucisson à la queue de chat, l'appendice constituant chez elle un véritable panache, élément de séduction et d'équilibre indispensable !

ca2012big







2/20