La Harpe

De Rémi Courgeon

Flammarion – Les albums du Père Castor – Septembre 2010

Si Louise devait se définir, elle dirait qu’elle est complètement, terriblement, désespérément banale. En y réfléchissant bien, ses amies aussi… Mais Alice a 19 partout, Léa est drôle et Eléonore a de grands yeux. Et puis, la banalité des autres est bien plus supportable que la sienne ! Avec l’arrivée de son petit frère, Louise déménage pour une maison plus grande où elle découvre, dans le grenier, une harpe. A son contacte, Louise se sent différente, sublimée… C’est une sensation extraordinaire !

« Le travail, il n’y a que ça de vrai. » Et ce n’est pas Louise qui contredira cette maxime. Car c’est à force de répétition, d’effort et d’entraînement, qu’elle apprendra la harpe. Ensuite, c’est le stress, avant son premier concert, qu’elle devra surmonter. Décidément, la vie d’une jeune fille n’est pas facile ! Mais Louise finira par découvrir que, comme tous les enfants, elle est exceptionnelle…

Pour cet ouvrage, Rémi Courgeon reste fidèle à son style habituel : des dessins très simples dans le trait mais une mise en scène de l’image particulièrement recherchée. Ici, la harpe sert de support au texte, là, elle se transforme en guillotine pour montrer que Louise est condamnée à jouer devant un public pendant un concert.

Les illustrations en pleine page accueillent le texte, plutôt court et facile à lire. Il n’y a jamais plus de cinq phrases par double page et pourtant, l’histoire fourmille de détails. Ainsi, pour pouvoir s’occuper de son petit frère, Louise arrête de répéter. On apprend qu’on ne peut pas sortir la harpe du grenier sous peine de l’abîmer…

Images et texte forment un tableau permettant au lecteur de se fondre dans l’histoire, comme s’il en était un des personnages.

 

Un album agréable et sympathique qui ravira les jeunes mélomanes ! (à partir de 6 ans)

Billy_et_La_harpe

Le propre d’une bonne histoire est de faire rêver. D’après Billy, le pari est réussi !

2012 s'annonce riche en nouveaux (séduisants) copains pour Fantasia : le club de lecture est peut-être possible !


Julie Renard (LP Edition - IUT Paris Descartes)

Fantasia à l'Université