L’Enfant

De Colas Gutman

Illustré par Delphine Perret

Ecole des Loisirs – collection Mouche – septembre 2011

7 euros

 

Enfant des villes, Léonard a tellement horreur de la campagne qu’il trouve le moyen de s’y perdre. Il rencontre un mouton, une vache et une poule qui l’interrogent sur son statut d’enfant : qu’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ? Non seulement Léonard ne voit pas le piège que les animaux, plus futés qu’ils n’en ont l’air, lui tendent, mais il se laisse complètement déstabiliser par toutes ces questions.

Je crois que ma réponse préférée de Léonard, c’est celle-ci : « Un enfant, ça sert à devenir quelqu’un plus tard ! » (p. 23), même si elle ne convainc toujours pas la vache. Dans une petite histoire basique qui renverse la comparaison entre la campagne prétendument ignorante et la ville civilisée, Colas Gutman introduit une vraie leçon de philosophie, sans réponse. Plus concrètement, l’histoire servira à rassurer les petits qui n’auraient pas confiance en eux : oui, l’amour des parents est inconditionnel. Avec les illustrations rondouillettes et croquignolettes de Delphine Perret, cette première lecture séduit donc à la fois les enfants étonnés qu’elle invite à réfléchir, et les adultes qu’elle fait bien rire.

IMG_6239

IMG_6241