Mère Magie

De Carl Norac

Illustré par Louis Joos

Pastel – septembre 2011

13,50 euros

 

C’est l’hiver, les hommes sont partis chasser et la tempête de neige fait rage. Dans la grotte, les enfants ont faim. Osant déroger aux règles toutes masculines, Ama les distrait : histoires psalmodiées avec le bâton du chef et dessins sur les parois rocailleuses. Mais voilà que le fils d’Ama disparaît dans le froid. Elle le sauve de justesse. Emerveillés de tout ce qu’elle a fait pour eux, les petits l’appellent Mère Magie.

Les phrases sont courtes, basiques, utilitaires : on suit exactement ce qui se passe dans la tête d’Ama, conscience claire mais simple en ces débuts de l’humanité. Et à l’image de cette situation brouillonne, balbutiante, les illustrations crachent, griffent et débordent, presque esquisses pleines de force sous la dureté de la vie.

De quoi s’agit-il ? D’amour maternel, de prémices religieux, d’art rupestre ? Un peu de tout ça, et c’est déjà tout nous. Habilement symbolique, liant étroitement texte et images, Mère Magie fait mouche dans nos sentiments. 

A relire aussi : Ao petit Néandertal de Claire Troilo et Emmanuel Roudier (Milan, 2010)

IMG_6223

IMG_6225

IMG_6226