En voiture avec ses parents et son frère aîné, Tim subit un accident dont il est le seul à réchapper. Mais sous la forme de… grizzly, avant de redevenir un petit humain. De fait, il n’est pas sûr de ne pas avoir provoqué le drame, ou achevé ses proches avec ses formidables griffes : le doute lui empoisonne l’esprit. Pris en charge dans une clinique secrète des Alpes françaises tenue par le professeur McIntyre, Tim découvre d’autres patients atteints comme lui de métamorphanthropie. Il devient ami avec Shariff, homard à chaque marée, et Flora, jolie chatte noire… Sans vraiment le vouloir, Tim va défendre McIntyre contre des « Blackmen », chasseurs avides de trophées mi-humains mi-animaux.

L’idée est peut-être novatrice, le narrateur sympathique et d’une psychologie approfondie, mais… Mais, point. Je ne saurais pas dire ce qui m’a bloquée exactement, car le rythme est bon, l’écriture simple sans trop de relâchement, l’intrigue active mais pas éreintante. L’auteur se pique même d’humour à travers Shariff, gringalet spirituel et ami fidèle. Serait-ce alors la minceur du propos ? Peut-être, car Vincent Villeminot lance des digressions mais les clôt aussi assez vite, se concentrant sur une histoire de chasse à l’homme, certes digne du comte Zaroff. Serait-ce quelques-uns des personnages ? Je n’ai pas pu supporter Flora, garçon manqué aux vengeances idiotes ; elle m’a effectivement gâché une partie du roman. Alors… je ne sais pas. Je pense que l’auteur ne m’a pas suffisamment captivée, alléchée avec le suspens que j’attendais du synopsis : il lance une énigme, mais elle est aplatie, résolue dix ou vingt pages plus loin. De fait, Tim est un garçon doux pour ne pas dire placide, et n’aime pas vivre dans le danger. En complète contradiction avec son grizzly, il réfléchit longtemps, longtemps, avant de lever le poing. Une petite erreur de casting ??

Un deuxième tome est prévu, sur l’idée fragile qu’il y aurait d’autres commanditaires derrière les Blackmen. Là, il me faudra au moins un retournement complet de situation, une attaque de grizzlys en pleine nuit ou tout autre événement épique pour continuer…

 

Instinct tome 1

De Vincent Villeminot

Nathan – collection Blast – avril 2011

13,90 euros

 

instinct

 

ours

Fantasia : Après les loups, les ours ? Non mais on est où, là ? Ils sont où les chats ? On m'a trahie !

Blast (en anglais « souffle », « explosion ») est une nouvelle collection chez Nathan. Comme c’est le premier volume paru et que je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations dessus, il est difficile de la situer encore. Je dirais qu’elle s’adresse davantage aux garçons, avec des histoires mouvementées, et à partir de 13/14 ans. A confirmer !!

 

Une interview de l'auteur, afin de le laisser défendre son roman, quand même...