Aujourd’hui, c’est moi qui écris ! Je vais vous parler d’un album qui date de 2001, mais que j’adore et qui a été écrit par un grand ami des chats, Gérard Moncomble. Sa Majesté de nulle part est l’histoire d’un félin noir qui vit au Moyen-Age. Il lui arrive plein d’aventures dangereuses, au cours desquelles il épuise peu à peu ses vies. Celui qui nous les raconte est son maître présent, un gentil ermite. Mais le beau et fier Thomas Cattus a encore une dernière vie devant lui, la plus glorieuse…

Le texte utilise les artifices du conte, avec des personnages et/ou des noms typiques, le ton de celui qui ne fait que rapporter (« On dit… »), une ritournelle entre chaque épisode. On s’immerge dans la vie quotidienne de l’époque, que ce soit en compagnie des saltimbanques, des moines, des riches nobles… On frémit à ce qui menace le beau chat noir, fond de puits ou arrachage de queue ! Les illustrations d’Andreï Arinouchkine rendent parfaitement honneur à notre grâce naturelle, accompagnée du zeste de coquinerie de notre regard, destiné à mieux charmer les humains. Thomas Cattus est mon héros, Gérard Moncomble son chantre !

Psst ! à lire aussi, bien sûr : Les Neuf Vies du chat Montezuma de Michael Morpurgo (Pocket, 2000)

Sa Majesté de nulle part

De Gérard Moncomble

Illustré par Andreï Arinouchkine

Duculot - 2001

IMG_5189

Mais je vous reparlerai bientôt de cet auteur, avec la célèbre série Moi, Thérèse Miaou (Hatier jeunesse). Thérèse, c’est ma grande copine !

theresesmileys_coeur